single post

http://zigue.ca
http://milmusique.com

Dana Whittle

Dana-bass-1As the crow flies, Vermont and Québec aren’t far apart and this is precisely the route singer-guitarist-foot percussionist-bassist Dana Whittle took more than 20 years ago to become a resident of the Lanaudière trad community and a certified “Amériquoise”. Her music has continued to blossom here ever since her first visits to perform with Franco-American group Jeter le Pont in the early ‘90s. In addition to composing for her own groups, Dana’s songs and music have been recorded and performed by such artists as accordion virtuoso Stéphane Landry and youth group Les Poules à Colin. Descended from a grandmother who sang with the NY Metropolitan Opera and Mom to an already award-winning daughter (for fiddling and singing), she is the veritable peanut butter in a geneological musical sandwich.

Une composatrice, chanteuse, guitariste, podorythmiste et bassiste, Dana Whittle offre aux amateurs de musique traditionnelle une perspective culturelle unique, un amalgame de ses racines folk-roots de la Nouvelle Angleterre, transplantées au coeur de la scène musicale trad du Québec. On peut entendre ses compositions ou « récompositions » (vielles chansons réinventées) jouées ou endisquées par les artistes dont Les Poules à Colin, l’accordéoniste Stéphane Landry, Steve Gillette & Cindy Mangsen et Robert Resnick. Issue d’une famille qui chantait beaucoup – sa grand-mère a chanté avec l’Opéra Métropolitain de New-York et a enregistré sur l’étiquette de disque Okeh – à l’âge de 12 ans, Dana chantait déjà dans un groupe folk, en faisant des tournées dans Nouvelle-Angleterre – et elle à continué ses débûts sur la scène à l’école avec des rôles principales dans la distribution. Dès l’âge de 17 ans, elle était performeur soliste ainsi que membre de plusieurs groupes roots qui se produisait dans le nord-est des États-Unis et à Atlanta en Georgie où elle habitait pendant sept ans. Dans les années ’90, son amitié pour la chanteuse/activiste culturelle franco-américaine Martha Pellerin (décédée en 1997) la mène a former le groupe Jeter le Pont qui a connu un success indéniable de part et d’autre de la frontière, et le groupe a enregistré deux albums. Fin 1994 nait le duo Dentdelion (avec Claude Méthé et plus tard, Béatrix Méthé, Denise Levac et Colin Savoie-Levac). Suite à sa transplantation au Québec, Dana a aussi joué pendants plusieurs années avec la chanteuse-gigueuse trad Tess LeBlanc et elle continue à jouer dans ses propres formations (Dentdelion, Mil et Zigue).